> Voir
Amicale des Chapeliers
> Voir
arcade-1990
> Voir
autoportrait1
> Voir
autoportrait2
> Voir
Promenade
> Voir
L'attente
> Voir
Indien 2001
> Voir
La foire -1979
> Voir
les temps modernes
> Voir
Les Ponts suspendus -1981
> Voir
Insomnie
> Voir
Traversee
Dominique Duplantier

Fils d'un père landais et d'une mère d'origine basque, Dominique Duplantier est né à Bordeaux. Après des études d'histoire, il intègre les Beaux-Arts de Paris, où il s'initie à la gravure.

A Paris en 1973, il est choisi par le centre Pompidou avec une trentaine de dessinateurs d'humour comme Reiser, Chaval, Bosc, Brétecher, Mose, Topor et d'autres, pour l'exposition « Drôle de solitude ». En 1974 et 1975, il réalise des bandes dessinées pour les magazines Zinc et Charlie Mensuel.

En 1977, il s'installe dans le sud-ouest de la France. En 1978, la rencontre avec Claude Aubert, architecte chargé de la rénovation du quartier Saint-Pierre de Bordeaux est décisive. Il dessine le plan « axonométrique » de ce quartier historique de Bordeaux et la même année, le plan de Bayonne exposé au musée Bonnat avec les planches de son livre Bayonne publié aux éditions d'Utovie.

Parallèlement, il continue une œuvre personnelle qu'il présente au musée des Beaux -Arts de Pau, à la galerie Le Troisième Œil de Bordeaux et au club des dessinateurs d'humour de Paris « le jardin de la paresse » en 1981.

En 1988, il est appelé par Pierre Marchand, Directeur de ' Gallimard-Jeunesse ' afin de créer, à Bayonne, un atelier, pour participer à l'illustration des Guides Gallimard. Avec une équipe de cinq dessinateurs et deux coloristes, il élabore une cinquantaine de plans de villes, des plans de régions de France, ainsi que de très nombreux dessins d'architecture ou « élévations ».

Dans le même temps, il collabore avec son équipe à divers magazines comme GEO, Pyrénées-Magazine, Détours en France, National Geographic, Air France Magazine, ainsi qu'avec plusieurs sociétés de cartographie.

En 2007, il expose à Urdax une centaine de dessins qui illustrent trente ans de travail personnel. Fin 2008, il publie aux éditions Cairn un ouvrage de 400 dessins Maisons du Pays basque dans lequel il propose une « lecture nouvelle » du paysage architectural du Pays basque.

Deux années seront nécessaires pour le repérage et la réalisation des dessins du livre Bordeaux les rues du centre historique, publié en 2010 par les Editions KOEGUI. La poursuite de cette collaboration a conduit aujourd'hui à la publication du livre Bayonne, Ville d'art et d'histoire.
Il est le père de Joseph et Mario du groupe Gojira et de la photographe Gabrielle Duplantier.